Torriana

Torriana

L’HISTOIRE

Le château de Scorticata, l’actuel Torriana, est mentionné dans un parchemin du XIIe siècle, époque à laquelle, à l’instar d’autres châteaux, il jura fidélité à Rimini. C’est à cette période que remonte le souvenir de son fortin qui s’élevait sur la cime d’un haut rocher. Entouré de murs entrecoupés de bastions et de donjons, il comprenait une grande église ainsi qu’un somptueux palais. Avec l’ancien village de Montebello, il marquait l’entrée dans la moyenne vallée du Marecchia. Avant de devenir une fortification des Malatesta, il fut l’objet de luttes acharnées entre cette famille et celle des Montefeltro.
Aujourd’hui, il ne reste presque plus rien des anciens murs, à l’exception de la porte sud, flanquée de deux bastions qui ont gardé leur forme extérieure originale mais ont été transformés en habitations. Le système de fortification du fort s’étendait sur deux collines pointues, et se composait d’un “château”, au nord,et d’une “tour”, au sud. De nos jours, leurs ruines dominent encore le village actuel de Torriana.

Le “Château”
Sur la première colline se dressait le “château”, dont l’entrée, flanquée de deux bastions de forme ronde, est orientée vers le sud. Il reste également des traces d’une enceinte de murs, d’une citerne et d’une salle en sous-sol, ainsi que quelques pierres du donjon de la forteresse.

La “Tour”
D’après les fondations d’une tour carrée, dont il ne subsiste que quelques ruines, la deuxième hauteur était elle aussi dominée par une petite forteresse. Malgré son actuel aspect fragmentaire, l’ensemble a gardé une typique physionomie médiévale qui, grâce à sa proximité avec le beau château de Montebello, l’une des structures médiévales les plus fascinantes de la vallée du Marecchia, suscite un certain intérêt.

INFORMATIONS
Mairie et Office de tourisme 0541/675220