Saint-Marin

Saint-Marin

Selon la tradition historique, l’ancienne République de Saint-Marin fut fondée par un tailleur de pierres dalmate, Marin, auquel Dioclétien avait confié le travail de restauration des murs de Rimini. Marin avait un ami et compagnon de travail dénommé Léo, qui, comme lui, était chrétien. Pour échapper aux persécutions voulues par l’empereur, ils s’enfuirent tous les deux de la ville, se réfugiant l’un sur le mont Feretrio, l’autre sur le mont Titano. Selon un manuscrit du Xe siècle, Marin serait le «libertatis fundator» de la petite république. Saint-Marin possède en effet un tout petit territoire qui s’étend sur 61 km2.

Cuisine typique
: dans les localités de grand attrait touristique, et Saint-Marin est l’une d’entre elles, la cuisine typique laisse souvent la place aux plats dits internationaux, en mesure de satisfaire n’importe quel palais. Sur le mont Titano, il est toutefois possible de trouver des plats qui offrent toutes les saveurs de la Romagne la plus authentique, des cassoni aux tagliatelles et aux viandes rôties. Quant à la pâtisserie, elle propose un gâteau, dit des Trois Monts, offrant une pâte consistante et friable à la fois, ainsi que des spécialités telles que le caciatello, dessert à base de lait, sucre, oeufs et citron, et le bustrengo.

Vins
: la république, dont le territoire touche la Romagne, produit une vaste gamme de vins comprenant des blancs, des rouges et des mousseux. Parmi les blancs, il faut rappeler le
Biancame et la Ribolla, frais et légers. Les rouges, qui proviennent du Sangiovese, y portent le nom de Brugneto de Saint-Marin. Le Brugneto est un vin excellent, dont la version Réserve propose de hauts niveaux qualitatifs. Le Muscat, dégusté comme vin de dessert, est un vin doux et savoureux, plein de brio, qui rappelle l’Asti Spumante piémontais.
Tous ces vins sont vendus et protégés par le Consortium des Vins typiques de Saint-Marin. Le label «Identification d’Origine» protège et valorise la vitiviniculture saint-marinaise.

Achats et souvenirs: pour acheter des articles d’orfèvrerie et d’argent bosselé, il suffit de s’adresser aux nombreux magasins qualifiés existant sur le territoire.
L’Organisme Autonome d’Etat de Numismatique et de Philatélie propose des monnaies et des timbres de collection. Il existe les monnaies Ordinaires, celles-ci pouvant être également dépensées en Italie, les monnaies en Argent, uniquement commémoratives, et les monnaies en Or, exprimées en écus et ne pouvant être utilisées que dans le territoire de Saint-Marin.

Environs: le territoire de la République de Saint-Marin se compose de neuf petits centres dénommés Castelli; le premier d’entre eux est le Castello di Città, le noyau le plus ancien, construit au sommet du mont Titano. Le Castello de Serravalle conserve une belle forteresse alors que Borgomaggiore permet aux visiteurs d’admirer un beau sanctuaire dessiné par l’architecte Michelucci. Tous les Castelli proposent des curiosités ou d’anciens vestiges; c’est le cas de Montegiardino, dont le château, tout récemment restructuré, est en partie construit sur une forteresse des Malatesta.