Montebello

Montebello

Situé à quelques minutes de Torriana, ce village est desservi par une belle route tortueuse qui aboutit à la porte de la forteresse médiévale, dite “Porte du Château”. L’édifice se dresse sur un col pittoresque à environ 400 m d’altitude.

L’HISTOIRE

Le “castrum” de Montebello, mentionné dans des documents du XIIe siècle, appartenait à la famille Brancaleoni au début du XIVe siècle avant de passer, vers le XVe siècle, aux mains de Ugolinuccio di Montebello, de la famille des Malatesta. Le château, protégé par des fortifications imprenables, appartint ensuite aux marquis de Bagno, qui furent les derniers propriétaires du fief.
La forteresse de Montebello est l’une des plus belles et des mieux conservées de la Romagne. Le château offre la caractéristique particulière d’être directement construit sur le sommet d’un mont. Le "Mons Belli", qui, en latin, signifie “Mont de la Guerre”, fut l’objet de nombreuses attaques, à commencer par les assauts des Malatesta dès 1186. Après 200 ans, il fut conquis par les Montefeltro qui le dominèrent jusqu’en 1438, date à laquelle Sigismondo Pandolfo, seigneur des Malatesta, le reconquit. Aujourd’hui, le château de Montebello appartient à la famille Guidi di Bagno, qui le reçut en fief du pape Pie II en 1463.
Les promenades
L’une des plus belles promenades offertes par les environs est celle qui conduit au rocher gypseux de Notre-Dame de Saiano, siège d’un sanctuaire construit à côté des restes d’un château, à pic sur la grève du fleuve Marecchia; il y reste encore quelques traces d’une enceinte de murs et d’une grosse tour cylindrique.

A VOIR

Le château de Montebello est aujourd’hui visité par des milliers de touristes attirés par la légende d’Azzurrina, une petite fille qui disparut mystérieusement à l’âge de huit ans alors qu’elle jouait au ballon à l’intérieur de la forteresse.

MANIFESTATIONS

Chaque année, le premier week-end de septembre, la célèbre Fête du Miel.