Faenza

Faenza

L’HISTOIRE

La piazza del Popolo recèle dans ses galeries d’arcades et dans ses loggias tout le charme discret et équilibré que Faenza doit à la famille Manfredi qui la gouverna au XIVe siècle. C’est la période de la renaissance de la manufacture des céramiques, objets destinés à faire la célébrité de la petite ville dans le monde entier. En effet, «faïence» signifie encore «majolique» dans de nombreuses langues européennes.
Faenza est un petit diadème riche en pierres précieuses dont l’une est représentée par la cathédrale, qui s’affirme comme l’élément le plus important de la pénétration de la culture toscane à Faenza.
Un autre de ces joyaux est constitué par le palais Milzetti, construit au XVIIIe siècle dans la via Tondini, offrant un splendide boudoir dit «Cabinet de l’Amour» pour sa représentation très particulière d’Eros.

Cuisine typique: la gastronomie locale compte des plats d’autrefois dont les soupes, la «minestra matta e incaseda», la «brufabarda» ou pâtes aux haricots, le mouton braisé aux oignons et les foies de porc en crépine, ces plats caractéristiques plongeant tous leurs racines dans la cuisine populaire romagnole d’antan. La pâtisserie, toute simple, offre de petits gâteaux tels que les «mistocchine» ou les «castagnazz».

Vins: La ville offre tous les vins de la Romagne, avec leurs parfums et leurs couleurs, dont le Sangiovese, excellent du début à la fin du repas, l’Albana et le Trebbiano, qui se marient à la perfection avec les entrées de pâtes en sauce et les spécialités locales.

Achats et souvenirs: on ne peut laisser Faenza sans avoir acheté de majoliques. Le choix entre assiettes, vases et services de table n’est dicté que par le goût et les possibilités de chacun. Très sympathiques sont les carreaux portant les inscriptions de numéros civiques.

Environs: ils accueillent la petite ville de Riolo Terme, à 16 km, charmante localité thermale au centre historique protégé par de vieux murs et dominé par une belle forteresse.